Concertgebouw royal d'Amsterdam

Le Royal Concertgebouw (en néerlandais: Koninklijk Concertgebouw), est une salle de concert à Amsterdam, aux Pays-Bas. Le terme néerlandais «concertgebouw» se traduit littéralement en anglais par «concert building». Adresse: Concertgebouwplein 10 (anciennes adresses: van Baerle-straat (rue) et Museum-plein (place)).

L'architecte du bâtiment était Adolf Leonard van Gendt, qui s'est inspiré du Gewandhaus de Leipzig, construit deux ans plus tôt (et détruit en 1943). La construction débute en 1883 dans un pâturage alors hors de la ville, à Nieuwer-Amstel, commune devenue en 1964 Amstelveen. Un total de 2,186 40 piles d'une longueur de douze à treize mètres (43 à XNUMX pieds) ont été enfoncées dans le sol.

La salle a ouvert le 11-04-1888 avec un concert inaugural, auquel ont participé un orchestre de 120 musiciens et un chœur de 500 chanteurs, interprétant des œuvres de Wagner, Haendel, Bach et Beethoven. L'orchestre résident du Concertgebouw est le Royal Concertgebouw Orchestra (Koninklijk Concertgebouworkest), qui a donné son premier concert dans la salle le 3 novembre 1888, sous le nom de Concertgebouw Orchestra (Concertgebouworkest). Depuis de nombreuses décennies, l'Orchestre philharmonique des Pays-Bas et la Radio Filharmonisch Orkest sont également des interprètes réguliers au Concertgebouw.

La grande salle (Grote Zaal) peut accueillir 1,974 44 places et mesure 144 mètres (28 pieds) de long, 92 mètres (17 pieds) de large et 56 mètres (2.8 pieds) de haut. Son temps de réverbération est de 2.2 secondes sans public, de 20 secondes avec, ce qui le rend idéal pour le répertoire romantique tardif tel que Mahler. Une salle plus petite et de forme ovale, la petite salle (Kleine Zaal), est située derrière la grande salle. La petite salle mesure 66 mètres (15 pieds) de long et 50 mètres (437 pieds) de large. Son espace plus intime est bien adapté à la musique de chambre et au Lieder. La petite salle a XNUMX places.

Une acoustique de renommée mondiale

L'acoustique de la salle n'était pas idéale au début. Au cours de l'été 1899, la scène fut considérablement réduite et rendue plus plate pour améliorer la relation sonore entre les cordes et les cuivres. Willem Mengelberg (1871-1951) a été étroitement impliqué dans cette rénovation radicale et a parfaitement senti ce qui était nécessaire.

Une ambition similaire de tirer le meilleur parti de son orchestre ressort des nouvelles contrebasses achetées un an plus tard (1900), en partie financées par des particuliers. Cette forme de soutien est toujours d'actualité sous les auspices du «Stichting Donateurs Koninklijk Concertgebouworkest».

Un aspect différent qui a rendu le Orchestre royal du Concertgebouw d'Amsterdam (RCO) est le contact qui a été établi en 1903 avec Gustav Mahler (1860-1911). Il a non seulement formé la base de la tradition Mahler, mais s'avérerait également typique de l'engagement d'Amsterdam avec la musique contemporaine.

Le Concertgebouw est l'une des causes les plus fondamentales du vol en hauteur que le Orchestre royal du Concertgebouw d'Amsterdam (RCO) a pris rapidement. «Un bon public fait un bon orchestre», déclare le chef d'orchestre Mariss Jansons (1943), «car un bon instrument améliore votre jeu».

Le paradoxe est que la salle est extrêmement difficile à jouer pour les artistes. Personne ne sait mieux que Bernard Haitink (1929), qui a assisté aux concerts de Willem Mengelberg (1871-1951) à la fin des années trente (1938): «Les musiciens entendent mal leurs collègues et doivent les écouter sur scène. Cet inconvénient semble avoir profité à l'orchestre: à chaque répétition, les auditeurs sont à nouveau mis à l'épreuve ».

«Il est admirable de voir comment l'orchestre réussit à lutter contre ce problème incessant», dit le chef d'orchestre Ivan Fischer (1951). «D'une manière ou d'une autre, en tant que chat agile, ils se retrouvent toujours debout. Le résultat est le son magnifique, fusionné unique qui est sans précédent pour le répertoire romantique tardif ».

L'orchestre pouvait répéter quotidiennement dans la salle dès le début. Peu d'orchestres de premier plan ont une histoire aussi ininterrompue avec leur base d'origine.

En Allemagne, de nombreuses salles ont été détruites pendant la Seconde Guerre mondiale. Comme l'Orchestre philharmonique de Berlin et le Gewandhaus de Leipzig, qui ont servi d'exemple à Amsterdam. Le Concertgebouw du 26-11-1944, échappa de peu à un bombardement. Les grandes villes européennes comme Londres, Paris, Madrid et Rome ont plusieurs salles, mais aucune de la qualité du Concertgebouw.

Encore plus

L'orgue a été construit en 1890 par le facteur d'orgues Michael Maarschalkerweerd d'Utrecht, et a été rénové dans les années 1990-1993 par le facteur d'orgues Flentrop. Il dispose de 60 registres sur trois divisions et pédale.

Le 11-04-2013, à l'occasion du 125e anniversaire du bâtiment, la reine Beatrix a décerné le titre royal «Koninklijk» au bâtiment, comme elle l'a fait précédemment au Royal Concertgebouw Orchestra. En raison de son acoustique très appréciée, le Concertgebouw est considéré comme l'une des plus belles salles de concert au monde, avec des lieux tels que le Symphony Hall de Boston et le Musikverein de Vienne.

Concertgebouw royal d'Amsterdam. Carte. De gauche à droite: 1. Concertgebouw royal d'Amsterdam, 2. Stedelijk Museum, 3. Van Gogh Museum, 4. Rijksmuseum, 5. Leidseplein (à partir du plan). La place (herbeuse) devant le Concertgebouw royal d'Amsterdam s'appelle «Museum plein (place du musée)».

1883 Année. Concertgebouw royal d'Amsterdam. Conception par van Gendt.

Administrateurs du Concertgebouw royal d'Amsterdam:

1866 Année. La Van Baerlestraat (rue) avec le Concertgebouw royal d'Amsterdam En construction. Peinture de JMA Rieke.

1888 Année. Concertgebouw royal d'Amsterdam. Concert d'ouverture. Peinture de N. van der Waay. 11-04-1888.

1890 Année. Le Willemsparkweg (route) en construction. Peinture de Marie Heineken. À l'arrière, dans les prés, l'extrémité arrière du Concertgebouw royal d'Amsterdam.

1890 Année. Carte postale découpée Concertgebouw royal d'Amsterdam. Publié dans Francfort.

1896 AnnéeConcertgebouw royal d'Amsterdam.

1898 Année. 08-09-1898. Première visite royale. Concertgebouw royal d'AmsterdamChorale Toonkunst et Willem Mengelberg (1871-1951). Concert de couronnement de la reine Wilhelmine (1880-1962). Matinée. La reine Wilhelmine présente. Photo par JH de Bussy. Le couronnement était le 06-09-1898. 1/2.

1898 Année. 08-09-1898. Première visite royale. Concertgebouw royal d'AmsterdamChorale Toonkunst et Willem Mengelberg (1871-1951). Concert de couronnement de la reine Wilhelmine (1880-1962). Matinée. Reine Wilhelmine. Le couronnement était le 06-09-1898. 2/2.

1899 Année. Ou avant. Concertgebouw royal d'Amsterdam.

1903 AnnéeConcertgebouw royal d'Amsterdam place (anciennement Jan Willem Brouwersplein). Concertgebouw sur la droite. Peinture de HHJ Misset. C'est l'année Gustav Mahler (1860-1911) visité Amsterdam pour la première fois.

Concertgebouw royal d'Amsterdam.

1905 AnnéeConcertgebouw royal d'Amsterdam.

1908 AnnéeConcertgebouw royal d'Amsterdam. Congrès de l'Association mondiale pour le suffrage des femmes.

1909 Année. Concertgebouw royal d'Amsterdam. Gustav Mahler (1860-1911) avec des collègues néerlandais (photographe: WA van Leer pour «Weekblad voor muziek»):

De gauche à droite:

  1. Cornelis Dopper (1870-1939) (Deuxième conducteur du Orchestre royal du Concertgebouw d'Amsterdam (RCO / KCO)).
  2. Gustav Mahler (1860-1911).
  3. Hendrik Freijer (1876-1955) (Administrateur de la Orchestre royal du Concertgebouw d'Amsterdam (RCO / KCO)).
  4. Willem Mengelberg (1871-1951) (Chef d'orchestre principal du Orchestre royal du Concertgebouw d'Amsterdam (RCO / KCO).
  5. Alphons Diepenbrock (1862-1921) (Compositeur).

Gustav Mahler lui-même aux Pays-Bas (1903, 1904, 1906, 1909 et 1910).

09-03-1912 AmsterdamOrchestre royal du Concertgebouw d'Amsterdam (RCO)Willem Mengelberg (1871-1951), Création néerlandaise de Symphonie No. 8. Version 1906. Gertrude Forstel (1880-1950)Emma Bellwidt (1879-1937)Ottilie Metzger-Lattermann (1878-1943)Anna Erler-Schnaudt (1878-1963)Félix Senius (1868-1913)Nicola Geisse-Winkel (1872-1932), W. Femten, Chorale Toonkunst, 09-03-1912 Vienne: De la part de Willem Mengelberg (1871-1951) et la Chorale Toonkunst, une couronne est déposée sur Mahler Grave par le consul néerlandais Rive.

1913. 11-04-1913. Concertgebouw royal d'Amsterdam. Membres du conseil. Photo prise à l'occasion du 25e anniversaire. Au dos une gravure de Gustav Mahler par Emil Orlik (1870-1932):

De gauche à droite:

  1. Jan Dudok van Heel (1867-1930).
  2. Henricus Joannes van Ogtrop (1866-1914).
  3. Richard van Rees (1853-1939).
  4. Gerrit Hendrik de Marez Oijens (1811-1883).
  5. Hendrik (Han Henri) de Booy (1867-1964).
  6. Hendrik Freijer (1876-1955).

1913. 24-04-1913. Concertgebouw royal d'Amsterdam. Plaque commémorative 25e anniversaire, 24-04-1913, 26-04-1913 et 27-04-1913.

1914. 04-05-1914. Concertgebouw royal d'Amsterdam. Solistes et membres du conseil. Photo prise après une représentation de Matthäus Passion:

De gauche à droite, assis:

  1. Thom. Denijs (basse).
  2. Pauline de Haan-Manifarges (alto).
  3. Johannes Messchaert (1857-1922) (basse).
  4. Aaltje Noordewier-Reddingius (1868-1949) (soprano)
  5. Gervase Elwes (ténor).

De gauche à droite, debout:

  1. Evert Cornelis (1884-1931).
  2. Jan Dudok van Heel (1867-1930).
  3. Jo Beukers-van Ogtrop (1865-1948).
  4. Charles Ernest Henri Boissevain (1868-1940).
  5. Willem Mengelberg (1871-1951).
  6. Gerrit Hendrik de Marez Oyens (1811-1883).
  7. et d'autres.

21-05-1920. Festival Mahler 1920 AmsterdamPlaque commémorative. Groupe de trois. Emplacement: Concertgebouw royal d'Amsterdam, grand hall, près de l'entrée gauche, devant l'étage. Après un discours de Hendrik Freijer (1876-1955), deux plaques conçues par le sculpteur Toon Dupuis (1877-1937) (et exécutées par la firme Begeer) ont été dévoilées aux effigies de Mahler et Mengelberg. Voir Festival Mahler 1920 Amsterdam.

1920.  Concertgebouw royal d'Amsterdam.

Concertgebouw royal d'Amsterdam. Jardin derrière le bâtiment.

Concertgebouw royal d'Amsterdam. Suppression du jardin derrière le bâtiment (années 1920).

Concertgebouw royal d'Amsterdam.

1928. Affiche 40e anniversaire Concertgebouw royal d'Amsterdam.

1928. Répétition Orchestre royal du Concertgebouw d'Amsterdam (RCO) Anniversaire 40th Concertgebouw royal d'Amsterdam.

1928. 28-04-1928: 40e anniversaire Concertgebouw royal d'Amsterdam. Programme: Dies Lied von der Erde. Conducteur Willem Mengelberg (1871-1951). (Au profit du monument Mahler à Vienne.)

06-05-1938. 50ème anniversaire Concertgebouw royal d'Amsterdam.

1938. 06-05-1938. 50e anniversaire de la Concertgebouw royal d'Amsterdam. Concert de gala Gustav Mahler - Symphonie No. 8, chef d'orchestre Willem Mengelberg (1871-1951). Sur la photo: Rudolf Mengelberg (1892-1959)Alma Mahler (1879-1964)Franz Werfel (1890-1945) et l'échevin Emanuel Boekman. La reine Wilhelmine également présente à l'anniversaire.

1938. 07-05-1938. 50e anniversaire de la Concertgebouw royal d'Amsterdam. Revue dans De Kunst.

1940-1945. Concertgebouw royal d'Amsterdam pendant l'occupation allemande. LA SECONDE GUERRE MONDIALE.

1947. 25-10-1947 Bruno Walter (1876-1962) et la Orchestre royal du Concertgebouw d'Amsterdam (RCO) en répétition dans le Concertgebouw royal d'Amsterdam.

1952.  Bruno Walter (1876-1962), Elisabeth Schwarzkopf (1915-2006) et le Orchestre royal du Concertgebouw d'Amsterdam (RCO) de Concertgebouw royal d'Amsterdam après une représentation de Gustav Mahlers Symphonie No. 4.

Concertgebouw royal d'Amsterdam. Les noms des membres du Gustav Mahler Kring sont mentionnés sur l'Eretableau du Spiegelzaal et dans les publications du Het Concertgebouw Fonds. Voir le plan du rez-de-chaussée sur cette page.

1950 / 1995. Concertgebouw royal d'Amsterdam. Buste de Gustav Mahler (1860-1911) par sa fille Maria Anna Mahler (Putzi) (1902-1907). Cadeau de la petite-fille de Mahlers Marina Fistoulari Mahler (1943) au Concertgebouw Royal à l'occasion de la Festival Gustav Mahler Amsterdam 1995. Fille de Mahlers Anna Justine Mahler (Gucki) (1904-1988) a été inspirée par l'image qu'elle avait enfant de son père. Il s'agit de la seule fonte en bronze de ce buste de Mahler. Emplacement Buste Gustav Mahler (1860-1911) dans le couloir du premier étage (Verdieping 1) entre les portes «Podium Zuid & Midden» et «Podium Noord & Midden», accessible à tous les visiteurs. Voir le plan du premier étage sur cette page.

1950 / 1995. Concertgebouw royal d'Amsterdam. Buste de Gustav Mahler (1860-1911) par sa fille Maria Anna Mahler (Putzi) (1902-1907). Cadeau de la petite-fille de Mahlers Marina Fistoulari Mahler (1943) au Concertgebouw Royal à l'occasion de la Festival Gustav Mahler Amsterdam 1995. Fille de Mahlers Anna Justine Mahler (Gucki) (1904-1988) a été inspirée par l'image qu'elle avait enfant de son père. Il s'agit de la seule fonte en bronze de ce buste de Mahler. Emplacement Buste Gustav Mahler (1860-1911) dans le couloir du premier étage (Verdieping 1) entre les portes «Podium Zuid & Midden» et «Podium Noord & Midden», accessible à tous les visiteurs. Voir le plan du premier étage sur cette page.

2012.  Concertgebouw royal d'Amsterdam. Giuliano Sommerhalter joue Ferntrompete dans Gustav Mahlers Symphonie No. 1 dans le couloir du Concertgebouw royal d'Amsterdam.

2017.  Concertgebouw royal d'Amsterdam.

Tant le grand que le petit auditorium sont ornés des noms des compositeurs les plus appréciés au moment de la construction du bâtiment (et même après). Les noms sur les bords du balcon de la Grote Zaal proviennent de compositeurs qui y ont joué ou dont une œuvre a été créée: Strawinsky, Willem Pijper (1894-1947), Ravel, Reger, Wagenaar, Tschaikovsky, Zweers, Bruckner, Mahler, Franck, Diepenbrock, Debussy, Dopper, Rich. Strauss, Röntgen, Bartók, Dvo? Ák.

2017.  Concertgebouw royal d'Amsterdam. Hall, vu du balcon avant central.

2018.  Concertgebouw royal d'Amsterdam. Hall à gauche.

2018.  Concertgebouw royal d'Amsterdam. Balcon avant, hommage à Mahler.

2018.  Concertgebouw royal d'Amsterdam. Balcon avant central, hommage à Mahler.

2018.  Concertgebouw royal d'Amsterdam. Rez-de-chaussée. Carte.

2018.  Concertgebouw royal d'Amsterdam. Premier étage. Carte. Buste Gustav Mahler (1860-1911) dans le couloir du premier étage (Verdieping 1) entre les portes «Podium Zuid & Midden» et «Podium Noord & Midden», accessible à tous les visiteurs.

La Légende

  • Achterzaal = Salle arrière
  • Balkon = Balcon
  • Begane grond = Rez-de-chaussée
  • Bewaakte garderobe = Armoire gardée
  • Bordes = Plateforme
  • Buste = buste Gustav Mahler (1860-1911) dans le couloir du premier étage (Verdieping 1) entre les portes «Podium Zuid & Midden» et «Podium Noord & Midden», accessible à tous les visiteurs.
  • Entree = Entrée
  • Entree artiesten = Artistes d'entrée
  • Foyer = Hall
  • Grote zaal = Grande salle
  • Ingang = Entrée
  • Kassa = caisse
  • Kleine zaal = Petite salle
  • Onbewaakte garderobe = Armoire non gardée
  • Podium = Étape
  • Rang = Note
  • Spiegel zaal = Salle des miroirs
  • Piège = escaliers
  • Verdieping = Sol
  • Verdieping 1 = Premier étage
  • Voorzaal = Hall d'entrée
  • Zaal = Salle

2018. Concertgebouw royal d'Amsterdam. Rez-de-chaussée. Grande salle. Des places. Carte.

2019.  Concertgebouw royal d'Amsterdam. Rez-de-chaussée. Petite salle. Des places. Carte.

Une partie de la des compositeurs de Concertgebouw royal d'Amsterdam:

Une partie de la conducteurs de Concertgebouw royal d'Amsterdam dans les années Mahlers:

Si vous avez trouvé des erreurs, veuillez nous en informer en sélectionnant ce texte et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Rapport d'erreurs d'orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos éditeurs: