Éditeurs de musique Doblinger

Cette maison viennoise a été fondée par Ludwig Doblinger en 1857 avec l'achat de la bibliothèque de prêt de musique de Friedrich Mainzer (fondée en 1817). Il a été vendu le 1er août 1876 à Bernhard Herzmansky (1852-1921), dont les descendants continuent à diriger l'entreprise jusqu'à nos jours. En 1890, Herzmansky obtient la maison d'édition d'Emil Wetzler.

Doblinger a été l'éditeur initial d'un certain nombre d'ouvrages d'Anton Bruckner, Gustav Mahler, JP Gotthard et d'autres à la fin du 19e siècle. Beaucoup de ces titres ont été licenciés à Universal Edition après sa fondation en 1901, ce qui a permis à Doblinger de se concentrer sur l'édition d'opérettes - notamment l'énorme succès de Franz Lehar, Die lustige Witwe (The Merry Widow).

Après des revers pendant la Seconde Guerre mondiale, un accent sur le répertoire classique antérieur a fait surface après la Seconde Guerre mondiale avec la série Diletto Musicale (1958-présent). L'entreprise soutient également des compositeurs autrichiens du XXe siècle et contemporains (y compris des émigrés) tels qu'Erich Zeisl (20-1905).

Acquisition importante: Emil Wetzler, Vienne (1890)

Ludwig Doblinger
L. Doblinger
Ludwig Doblinger (Bernard Herzmansky)

Adresses

  1. Wien (Vienne) - Bureau principal, I.Dorotheergasse n ° 10 (1890-1928)
  2. Aussi un bureau secondaire à Munich (les partitions modernes, par exemple des années 1960, ont «Verlag Doblinger, Wien-München» sur les pages de titre, la même chose avec une barre oblique au lieu de virgule sur les pages de couverture.)

Les numéros de plaque Doblinger étaient souvent précédés d'un simple préfixe: D. #### ou LD ####. Les numéros de plaque à 5 chiffres, comme certains autres éditeurs européens, utilisaient parfois un "." séparateur, par exemple D. ##. ###. Les dates en italique sont estimées.

Rapport d'erreurs d'orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos éditeurs: