Composé

Performances de Gustav Mahler

versions

  • 1904-1906: Il y a une certaine controverse sur l'ordre des deux mouvements intermédiaires. Mahler est connu pour avoir conçu l'œuvre comme ayant le deuxième scherzo et le troisième mouvement lent, un arrangement quelque peu non classique esquissé dans des symphonies gargantuesques antérieures telles que la neuvième et le neuvième et le neuvième (inachevé) de Beethoven, ainsi que dans les quatre mouvements de Mahler. Premier et quatrième. C'est dans cet arrangement que la symphonie a été achevée (en 1904) et publiée (en mars 1906); et c'est avec une partition de direction dans laquelle le scherzo précédait le mouvement lent que Mahler commença les répétitions pour la première représentation de l'œuvre, en mai 1906. Au cours de ces répétitions, cependant, Mahler décida que le mouvement lent devait précéder le scherzo, et il instruisit son éditeur Éditeurs de musique Kahnt de préparer une «deuxième édition» de l'ouvrage avec les mouvements dans cet ordre, et en attendant d'insérer des errata indiquant le changement d'ordre dans tous les exemplaires invendus de l'édition existante. La gravité d'une telle décision ne doit pas être sous-estimée: comme l'a souligné Jeffrey Gantz, «Un compositeur qui crée sa symphonie Andante / Scherzo immédiatement après sa publication Scherzo / Andante peut s'attendre à un certain ridicule public, et [le critique du première représentation à Vienne] n'a pas épargné le sarcasme ». De plus, cet ordre révisé de «secondes pensées» a été observé par Mahler dans chaque performance qu'il a donnée; c'est aussi ainsi que la symphonie a été jouée par d'autres de son vivant.
  • 1919: La première fois que l'ordre de mouvement original et abandonné a été rétabli semble avoir été en 1919, après qu'Alma eut envoyé un télégramme à Willem Mengelberg qui disait: «D'abord Scherzo, puis Andante». Mengelberg, qui avait été en contact étroit avec Mahler jusqu'à la mort de ce dernier, et avait joyeusement dirigé la symphonie dans l'arrangement «Andante / Scherzo» jusqu'en 1916, passa ensuite à l'ordre «Scherzo / Andante». En cela, il semble avoir été seul: d'autres chefs d'orchestre, comme Oskar Fried, ont continué à interpréter (et finalement à enregistrer) l'œuvre sous le titre `` Andante / Scherzo '', selon la deuxième édition de Mahler, jusqu'au début des années 1960.
  • 1963: En 1963, cependant, l '«édition critique» d'Erwin Ratz du sixième est apparue, et en cela le Scherzo a précédé l'Andante. Ratz, cependant, n'a jamais offert de soutien (il n'a même pas cité le télégramme d'Alma) pour son affirmation selon laquelle Mahler «a changé d'avis une deuxième fois» à un moment donné avant sa mort; mais sa décision éditoriale a été remise en question par peu de musiciens - et même ceux qui n'ont pas accepté son ordre de «troisième pensée» (comme Jean Barbirolli (1899-1970) dans son enregistrement acclamé de 1967) pouvaient constater que leur performance «Andante / Scherzo» serait changée par la maison de disques en «Scherzo / Andante» afin de mettre leur enregistrement en accord avec «Critical Edition». L'absence totale de preuves documentaires ou autres à l'appui du retour de l'ordre de Ratz (et d'Alma) a amené l'édition critique la plus récente à restaurer l'ordre Andante / Scherzo; cependant, de nombreux chefs d'orchestre continuent d'exécuter le Scherzo avant l'Andante. De plus, Henry-Louis de La Grange, le biographe de Mahler, se référant au télégramme Mengelberg de 1919, a remis en question la notion d'Alma exprimant simplement une vision personnelle de l'ordre du mouvement:
  • Il est beaucoup plus probable que dix ans après la mort de Mahler et avec une perspective beaucoup plus claire de sa vie et de sa carrière, Alma aurait cherché à être fidèle à ses intentions artistiques… cela repousse les limites du langage et de la raison pour décrire [Andante-Scherzo ] comme le «seul correct». La Sixième Symphonie de Mahler, comme beaucoup d'autres compositions du répertoire, restera toujours une œuvre en «double version», mais peu des autres ont suscité autant de controverses.
  • Le point de vue en double version est celui d'un autre écrivain majeur de Mahler, Donald Mitchell. La question reste donc vivement débattue.

Publications

1906. Score par Éditeurs de musique Kahnt.

1906. Score par Éditeurs de musique Kahnt.

1906. Score par Éditeurs de musique Kahnt. Version piano (4 mains) par Alexandre von Zemlinsky (1871-1942).

Exemples enregistrés et exécutés sur l'ordre des mouvements intérieurs par plusieurs chefs d'orchestre de premier plan

Scherzo / Andante

  • Erich Leinsdorf, Orchestre symphonique de Boston, RCA Victor Red Seal LSC-7044
  • Jascha Horenstein, Royal Stockholm Philharmonic Orchestra, Unicorn UKCD 2024/5 (enregistrement live de 1966)
  • Leonard Bernstein, Philharmonique de New York,(12) Sony Classique SMK 60208 (*)
  • Vaclav Neumann, Orchestre Gewandhaus de Leipzig, Berlin Classics 0090452BC
  • George Szell, Orchestre de Cleveland, Sony Classical SBK 47654
  • Bernard Haitink, Orchestre du Concertgebouw, Amsterdam, Q-DISC 97014 (performance live de novembre 1968)
  • Rafael Kubelik, Orchestre symphonique de la radio bavaroise, Deutsche Grammophon 289 478-7897
  • Rafael Kubelik, Orchestre symphonique de la radio bavaroise, Audite 1475671 (enregistrement en direct de la performance du 6 décembre 1968)
  • Bernard Haitink, Orchestre du Concertgebouw, Amsterdam, Philips 289 420-138
  • Jascha Horenstein, Orchestre symphonique de Bournemouth, BBC Legends BBCL4191-2
  • Georg Solti, Orchestre symphonique de Chicago, Decca 414-674
  • Hans Zender, Orchestre symphonique de la radio de Sarrebruck, CPO 999-477
  • Maurice Abravanel, Utah Symphony, Vanguard Classics SRV 323/4 (LP)
  • Herbert von Karajan, Philharmonique de Berlin, Deutsche Grammophon 289 415-099
  • Leonard Bernstein, Philharmonique de Vienne, Deutsche Grammophon DVD 440 073-409 (enregistrement en direct d'octobre 05) (*)
  • James Levine, Orchestre symphonique de Londres, RCA Red Seal RCD2-3213
  • Kirill Kondrashin, Orchestre Philharmonique de Leningrad, Melodiya CD 10 00811
  • Václav Neumann, Philharmonique tchèque, Supraphon 11 1977-2
  • Claudio Abbado, Orchestre symphonique de Chicago, Deutsche Grammophon 289 423 928-2
  • Milan Horvat, Philharmonica Slavonica, Ligne 4593003
  • Kirill Kondrashin, SWR Sinfonieorchester Baden-Baden und Freiburg, Hänssler Classic 9842273 (enregistrement en direct de janvier 1981)
  • Lorin Maazel, Philharmonique de Vienne, Sony Classical S14K 48198
  • Klaus Tennstedt, Orchestre philharmonique de Londres, EMI Classics CDC7 47050-8
  • Klaus Tennstedt, Orchestre philharmonique de Londres. LPO-0038 (enregistrement en direct des Proms de 1983)
  • Erich Leinsdorf, Orchestre symphonique de la radio bavaroise, Orfeo C 554 B (enregistrement en direct de la performance du 011 juin 10)
  • Gary Bertini, Orchestre symphonique de la radio de Cologne, EMI Classics 94634 02382
  • Giuseppe Sinopoli, Philharmonia Orchestra, Deutsche Grammophon 289-423
  • Eliahu Inbal, Orchestre symphonique de la radio de Francfort, 1986, CD Denon Blu-spec (COCO-73280-1)
  • Leonard Bernstein, Philharmonique de Vienne, Deutsche Grammophon 289 427 697-2 (*)
  • Michiyoshi Inoue, Orchestre philharmonique royal, Pickwick / RPO CDRPO 9005
  • Bernard Haitink, Philharmonique de Berlin, Philips 289 426 257-2
  • Riccardo Chailly, Orchestre Royal du Concertgebouw, Decca 444-871
  • Hartmut Haenchen, Orchestre philharmonique des Pays-Bas, Capriccio 10
  • Hiroshi Wakasugi, Orchestre symphonique métropolitain de Tokyo, 1989, Fontec FOCD9022 / 3
  • Leif Segerstam, Orchestre symphonique de la radio danoise, Chandos CHAN 8956/7
  • Christoph von Dohnányi, Orchestre de Cleveland, Decca 289 466 345-2
  • Klaus Tennstedt, London Philharmonic Orchestra, EMI Classics 7243 5 55294 28 (enregistrement live de novembre 1991)
  • Anton Nanut, Orchestre symphonique de la radio de Ljubljana, Zyx Classic CLS 4110
  • Neeme Järvi, Royal Scottish National Orchestra, Chandos CHAN 9207
  • Antoni Wit, Orchestre symphonique de la radio nationale polonaise, Naxos 8.550529
  • Seiji Ozawa, Orchestre symphonique de Boston, Philips 289-434
  • Yevgeny Svetlanov, Orchestre Symphonique d'État de la Fédération de Russie, Warner Classics 2564 68886-2 (coffret)
  • Emil Tabakov, Orchestre philharmonique de Sofia, Capriccio C49043
  • Edo de Waart, Radio Filharmonisch Orkest, RCA 27607
  • Pierre Boulez, Philharmonique de Vienne, Deutsche Grammophon 289 445 835-2
  • Zubin Mehta, Orchestre philharmonique d'Israël, Warner Apex 9106459
  • Thomas Sanderling, Orchestre philharmonique de Saint-Pétersbourg, RS Real Sound RS052-0186
  • Yoel Levi, Atlanta Symphony Orchestra, Telarc CD 80444
  • Michael Gielen, SWR Sinfonieorchester Baden-Baden und Freiburg, Hänssler Classics 93029
  • Günther Herbig, Orchestre symphonique de la radio de Sarrebruck, Berlin Classics 0094612BC
  • Michiyoshi Inoue, New Japan Philharmonic, 2000, Exton OVCL-00121
  • Michael Tilson Thomas, Symphonie de San Francisco, SFS Media 40382001 (*)
  • Bernard Haitink, Orchestre National de France, Naïve V4937
  • Christoph Eschenbach, The Philadelphia Orchestra, Ondine ODE1084-5B
  • Mark Wigglesworth, Orchestre symphonique de Melbourne, MSO Live 391666
  • Bernard Haitink, Orchestre symphonique de Chicago, CSO Resound 210000045796
  • Gabriel Feltz, Philharmonique de Stuttgart, Dreyer Gaido 9595564
  • Vladimir Fedoseyev, Orchestre Symphonique Tchaïkovski de la Radio de Moscou, Relief 2735809
  • Eiji Oue, Orchestre Philharmonique d'Osaka, Fontec FOCD9253 / 4
  • Takashi Asahina, Orchestre philharmonique d'Osaka, Green Door GDOP-2009
  • Jonathan Nott, Orchestre symphonique de Bamberg, Tudor 7191
  • Esa-Pekka Salonen, Orchestre Philharmonia, Signum SIGCD275
  • Hartmut Haenchen, Orchestre Symphonique du Théâtre de la Monnaie, ICA Classics DVD ICAD5018
  • Antal Doráti, Orchestre philharmonique d'Israël, Helicon 9699053 (enregistrement live de la performance du 27 octobre 1963)
  • Lorin Maazel, Orchestre royal du Concertgebouw, RCO Live RCO 12101 DVD
  • Paavo Järvi, Orchestre symphonique de la radio de Francfort, C-Major DVD 729404
  • Jukka-Pekka Saraste, Philharmonique d'Oslo, Simax PSC1316 (*)
  • Pierre Boulez, Orchestre de l'Académie du Festival de Lucerne, Accentus Music ACC30230
  • Antonio Pappano, Orchestra dell'Accademia Nazionale di Santa Cecilia, EMI Classics (Warner Classics 5099908441324)
  • Lorin Maazel, Orchestre Philharmonia, Signum SIGCD361
  • Jaap van Zweden, Orchestre symphonique de Dallas, DSO Live
  • Libor Pešek, Ceski Narodni Symfonicky Orchestre, Hors cadre OUT 068
  • Václav Neumann, Philharmonique tchèque, Exton OVCL-00259
  • Zdeněk Mácal, Philharmonique tchèque, Exton OVCL-00245
  • Vladimir Ashkenazy, Philharmonique tchèque, Exton OVCL-00051
  • Eliahu Inbal, Orchestre symphonique métropolitain de Tokyo, 2007, Fontec SACD (FOCD9369)
  • Eliahu Inbal, Tokyo Metropolitan Symphony Orchestra, 2013, Exton SACD (OVCL-00516 et OVXL-00090 «version d'enregistrement en un point»)
  • Gary Bertini, Orchestre symphonique métropolitain de Tokyo, Fontec FOCD9182
  • Georges Prêtre, Wiener Symphoniker, Weitblick SSS0079-2
  • Giuseppe Sinopoli, Orchestre symphonique de la radio de Stuttgart, Weitblick SSS0108-2
  • Rudolf Barshai, Orchestre symphonique de Yomiuri Nippon, Tobu YNSO Archive Series YASCD1009-2
  • Martin Sieghart, Orchestre philharmonique d'Arnhem, Exton HGO 0403
  • Heinz Bongartz, Orchestre symphonique de la radio de Leipzig, Weitblick SSS0053-2
  • Teodor Currentzis, MusicAeterna, Sony Classique 19075822952
  • Paavo Järvi, Orchestre symphonique de la NHK, Tokyo, RCA Victor Red Seal SICC 19040

Andante / Scherzo

  • Charles Adler, Orchestre symphonique de Vienne, Spa Records SPA 59/60
  • Eduard Flipse, Orchestre philharmonique de Rotterdam, Philips ABL 3103-4 (LP), Archives classiques de Naxos 9.80846-48 (CD)
  • Dimitri Mitropoulos, Philharmonique de New York,(12) NYP Editions (enregistrement live du 10 avril 1955)
  • Eduard van Beinum, Concertgebouw Orchestra, Amsterdam, Tahra 614/5 (enregistrement live du 7 décembre 1955)
  • Sir John Barbirolli, Philharmonique de Berlin, Testament SBT1342 (enregistrement live de la performance du 13 janvier 1966)
  • Sir John Barbirolli. New Philharmonia Orchestra, Testament SBT1451 (enregistrement live de la performance des Proms du 16 août 1967)
  • Sir John Barbirolli, New Philharmonia Orchestra, EMI 7 67816 2 (enregistrement en studio, 17-19 août 1967)
  • Harold Farberman, Orchestre symphonique de Londres, Vox 7212 (CD)
  • Heinz Rögner, Orchestre symphonique de la radio de Berlin, Eterna 8-27 612-613
  • Simon Rattle, Orchestre symphonique de la ville de Birmingham, EMI Classics CDS5 56925-2
  • Glen Cortese, Orchestre symphonique de la Manhattan School of Music, Titanic 257
  • Andrew Litton, Dallas Symphony Orchestra, Delos (enregistrement live, édition commémorative limitée)
  • Sir Charles Mackerras, BBC Philharmonic, BBC Music Magazine MM251 (Vol 13, No 7) (*)
  • Mariss Jansons, Orchestre symphonique de Londres, LSO Live LSO0038
  • Claudio Abbado, Philharmonique de Berlin, Deutsche Grammophon 289 477-557
  • Iván Fischer, Orchestre du Festival de Budapest, Channel Classics 22905
  • Mariss Jansons, Orchestre Royal du Concertgebouw, RCO Live RCO06001
  • Claudio Abbado, Orchestre du Festival de Lucerne, Euroarts DVD 2055648
  • Simone Young, Philharmonique de Hambourg, Oehms Classics OC413
  • David Zinman, Tonhalle Orchester Zürich, RCA Red Seal 88697 45165 2
  • Valery Gergiev, Orchestre symphonique de Londres, LSO Live LSO0661
  • Jonathan Darlington, Philharmonique de Duisberg, Acousence 7944879
  • Petr Vronsky, Orchestre philharmonique morave, ArcoDiva UP0122-2
  • Fabio Luisi, Symphonie de Vienne, Live WS003
  • Vladimir Ashkenazy, Orchestre symphonique de Sydney, SSO Live
  • Riccardo Chailly, Orchestre du Gewandhaus de Leipzig, Accentus Music DVD ACC-2068
  • Markus Stenz, Orchestre Gürzenich Köln, Oehms Classics OC651
  • Daniel Harding, Orchestre symphonique de la radio bavaroise, BR-Klassik 900132
  • Simon Rattle, Orchestre philharmonique de Berlin, BPH 7558515 (enregistrement live de 1987)
  • Osmo Vänskä, Orchestre du Minnesota, BIS 2266
  • Simon Rattle, Orchestre philharmonique de Berlin (enregistrements live de 1987 et 2018, avec DVD de la performance 2018)

Si vous avez trouvé des erreurs, veuillez nous en informer en sélectionnant ce texte et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Rapport d'erreurs d'orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos éditeurs: