Johann Forstik

Photo.

Johann Forstik.

  • Profession: copiste.
  • Relation avec Mahler: copiste principal de Mahler à Vienne depuis 1905. En 1908 copiste en chef.
  • Correspondance avec Mahler: 
  • Né: 00-00-0000 
  • Mourut: 00-00-0000 
  • Inhumé: 00-00-0000 

1910 à Vienne.

Compositions copiées

Symphonie n ° 4 - Parties orchestrales imprimées utilisées par Mahler

A-Wn L17.IGMG.12
Sélectionner une bibliographie: SWIVb = M

Cet ensemble de pièces est contenu dans un grand portefeuille noir. Dans le coin supérieur droit de la couverture, il y a une étiquette collée sur - [type écrit:] Mappe X. / [écrit à la main:] […] Matériel. Au centre de la couverture se trouve une autre étiquette, écrite à la main par Mahler: [encre noire:] 4. Symphonie / Mahler [crayon bleu:] 10.

L'ensemble est complet et la composition des parties de cordes est:

Vn I: 8 parties (+ 1 partie non numérotée sans lettres de répétition et uniquement annotations par Johann Forstik)
Vn II: 6 parties * (+ 3 parties non numérotées sans lettres de répétition et uniquement annotations de Forstik)
Vla: 4 parties (+ 4 parties non numérotées sans lettres de répétition et uniquement annotations de Forstik)
Vcl: 5 parties (+2 parties non numérotées sans lettres de répétition et uniquement annotations de Forstik)
Db: 4 parties (+ 2 parties non numérotées sans lettres de répétition et uniquement annotations de Forstik)

* Il n'est pas certain que la 6ème partie de bureau vn II ait été utilisée.

Les parties annotées ont des révisions et corrections de Mahler (encre rouge et noire et crayon bleu), Johann Forstik (Copiste de Vienne), Henry G.Boewig (Copiste de New York) et des joueurs non identifiés (certains au moins de New York). Bien que l'édition imprimée soit fournie avec des numéros de répétition, cet ensemble a été pourvu de lettres de répétition supplémentaires, dont le placement ne correspond pas aux numéros. L'intention peut avoir été de fournir aux interprètes des points de référence supplémentaires dans la partition, afin de faciliter une répétition approfondie.

Cet ensemble semble avoir été utilisé pour les performances finales de Mahler de l'œuvre, à New York en janvier 1911. Le cinquième pupitre vn II et les premières et troisièmes parties du pupitre alto ont des annotations fournissant un timing global de 55 minutes; la partie hn 3 a des horaires pour les mouvements individuels
I: 17 minutes II: 9 minutes; III: 20 min IV: 8 min

Les premières parties de cordes de bureau et toutes les parties de vent et de percussion ont été utilisées par Erwin Ratz pour préparer l'édition IGMG et sont identifiées par le crayon «R» dans le coin supérieur droit de la première page de la partie concernée.

[Un rectangle de papier a été retiré du bord supérieur de p. 7/8 po hn I, et le bord inférieur de la timp p.3 / 4!]

Das Lied von der Erde, Menti 6: Der Abschied

Modèle de gravure

Une copie manuscrite du graveur pour la partition a été réalisée par le copiste Johann Forstik sur la base de la partition pleine échelle en 1910, dans laquelle Mahler a écrit quelques notes (principalement sur les désignations de tempo et de performance), en particulier dans les mouvements extérieurs. Mahler lui-même n'était plus en mesure de superviser l'impression (ainsi que les premières représentations) de l'œuvre; l'exemplaire du graveur a été préparé pour l'impression après la mort de Mahler par Josef Venantius von Wöss et Bruno Walter (1876-1962).

Rapport d'erreurs d'orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos éditeurs: