Paul Abraham Dukas (1865-1935).

  • Profession: Compositeur, critique.
  • Résidences: Paris.
  • Relation avec Mahler: Réunion 16-04-1910 à Opéra Comique
  • Correspondance avec Mahler: 
  • Né: 01-10-1865 Paris, France.
  • 16-04-1910 Gustav Mahler rend visite à Ariane et Barbe-bleue (1907) dans le Opéra Comique.
  • Décès: 17-05-1935 Paris, France.
  • Enterré: Cimetière du Père Lachaise, Paris, France. Grave Division 87 (columbarium), urne 4938.

Paul Abraham Dukas était un compositeur, critique, érudit et enseignant français. Homme studieux, à la personnalité retirée, il était intensément autocritique, et il a abandonné et détruit plusieurs de ses compositions. Son œuvre la plus connue est la pièce orchestrale L'apprenti sorcier (L'apprenti sorcier), dont la renommée a éclipsé celle de ses autres œuvres survivantes. Parmi ceux-ci figurent l'opéra Ariane et Barbe-bleue, une symphonie, deux œuvres importantes pour piano solo et un ballet, La Péri.

À une époque où les musiciens français étaient divisés en factions conservatrices et progressistes, Dukas n'adhéra à aucune des deux mais garda l'admiration des deux. Ses compositions ont été influencées par des compositeurs tels que Beethoven, Berlioz, Franck, d'Indy et Debussy.

Parallèlement à sa carrière de compositeur, Dukas a travaillé comme critique musical, contribuant régulièrement à des critiques dans au moins cinq revues françaises. Plus tard dans sa vie, il est nommé professeur de composition au Conservatoire de Paris et à l'École normale de musique; ses élèves comprenaient Maurice Duruflé, Olivier Messiaen, Manuel Ponce et Joaquín Rodrigo.

Paul Abraham Dukas (1865-1935) et les élèves de sa classe de composition au Conservatoire de Paris. Olivier Messiaen est à l'extrême droite. Maurice Duruflé se tient à côté de lui, 1929.

Son scherzo orchestral plein d'esprit «The Sorcerer's Apprentice» (1897) est l'un des morceaux de musique de concert les plus populaires jamais écrits. Il a été enregistré à plusieurs reprises et a servi de pièce maîtresse pour «Fantasia» de Walt Disney (1940), avec Mickey Mouse apparaissant comme l'apprenti. Les autres œuvres majeures de Dukas ont été plus fortement influencées par l'impressionnisme. Il s'agit de la Symphonie en ut majeur (1897), de l'opéra «Ariane et Barbe-bleue» (1907) et du ballet «La Peri» (1912).

Dukas est né à Paris. Il étudia au Conservatoire de Paris de 1882 à 1890 et y fut professeur de 1910 jusqu'à sa mort. Compositeur minutieux et autocritique, Dukas publie très peu et détruit la plupart de ce qu'il a écrit après 1912. En 1935, il est élu à l'Académie des Beaux-Arts de France.

Ariane et Barbe-bleue

Ariane et Barbe-bleue (Ariane et Barbe Bleue) est un opéra en trois actes de Paul Dukas. Le livret français est adapté (avec très peu de modifications) de la pièce symboliste du même nom de Maurice Maeterlinck, elle-même librement inspirée du conte littéraire français La Barbe bleue de Charles Perrault.

Dukas avait été impressionné par la pièce de Maeterlinck lors de sa première publication en 1899. Maeterlinck s'était initialement réservé le droit d'utiliser Ariane comme livret pour Edvard Grieg (1843-1907). Lorsque Grieg abandonna son projet de composer l'opéra, Maeterlinck l'offrit à Dukas à la place. Dukas a travaillé sur la partition entre 1899 et 1906.

L'œuvre a souvent été comparée à l'opéra Pelléas et Mélisande de Debussy (1902), également basé sur une pièce de Maeterlinck; Debussy avait pratiquement terminé sa partition au moment où Dukas commença à travailler sur la sienne. Les noms des cinq anciennes épouses de Barbe-bleue sont tirés des pièces précédentes de Maeterlinck: Sélysette d'Aglavaine et Sélysette (1896), Alladine d'Alladine et Palomides (1894), Ygraine et Bellangère de La mort de Tintagiles (1894), et Mélisande de Pelléas et Mélisande.

Dukas, qui savait Claude Debussy (1862-1918) enfin, il a emprunté trois mesures à l'opéra de Debussy pour accompagner la première mention de Mélisande, bien que le personnage soit mineur dans l'opéra de Dukas. Ariane tire son nom de la légende d'Ariane et du labyrinthe crétois, bien qu'elle combine les rôles d'Ariane et de Thésée, qui ont libéré les vierges athéniennes captives du Minotaure tout comme Ariane libère (ou tente de libérer) les épouses de Barbe Bleue.

Ariane et Barbe-bleue en première à Opéra Comique à Paris le 10-05-1907 avec la partenaire de Maeterlinck, Georgette Leblanc, dans le rôle-titre.

  • Ariane : Georgette Leblanc (soprano).
  • La nourrice (infirmière): Cécilie Thévenet (contralto).
  • Barbe-bleue (Barbe Bleue): Félix Vieuille (basse).

Elle a été menée par Alexandre von Zemlinsky (1871-1942) au Volksoper de Vienne le 02-04-1908. Arnold Schönberg (1874-1951) et ses élèves Alban Berg (1885-1935) et Anton Webern (1883-1945) étaient dans le public et ont exprimé leur admiration pour la musique.

16-04-1910 Gustav Mahler rend visite à Ariane et Barbe-bleue (1907) dans le Opéra Comique à Paris.

D'autres représentations suivirent à Bruxelles (1909), New York et Milan (1911), Buenos Aires (1912) et Madrid (1913).

Les représentations dans la seconde moitié du XXe siècle étaient rares.

Si vous avez trouvé des erreurs, veuillez nous en informer en sélectionnant ce texte et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Rapport d'erreurs d'orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos éditeurs: