Cimetière du Père Lachaise

Le cimetière du Père Lachaise tient son nom du confesseur de Louis XIV, le Père François de la Chaise (1624-1709), qui habitait la maison jésuite reconstruite en 1682 à l'emplacement de la chapelle. La propriété, située à flanc de coteau d'où le roi assistait aux escarmouches entre Condé et Turenne pendant la Fronde, fut achetée par la ville en 1804. Fondé par Napoléon cette année, le cimetière fut aménagé par Alexandre-Théodore Brongniart puis agrandi .

Le cimetière fut inauguré le 21 mai 1804. La première personne inhumée y fut une fillette de cinq ans, Adélaïde Paillard de Villeneuve, fille d'un groom du faubourg Saint-Antoine. Sa tombe n'existe plus car le complot était une concession temporaire. Napoléon, proclamé empereur par le Sénat trois jours plus tôt, avait déclaré lors du consulat que «tout citoyen a le droit d'être enterré sans distinction de race ou de religion».

Au moment de son ouverture, le cimetière était jugé trop éloigné de la ville et attirait peu de funérailles. De plus, de nombreux catholiques romains ont refusé d'avoir leurs tombes dans un endroit qui n'avait pas été béni par l'Église. En 1804, le Père Lachaise ne contenait que 13 tombes. En conséquence, les administrateurs élaborent une stratégie de commercialisation et en 1804, en grande pompe, organisent le transfert des restes de Jean de La Fontaine et Molière. L'année suivante, il y eut 44 inhumations, dont 49 en 1806, 62 en 1807 et 833 en 1812.

Puis, dans un autre grand spectacle en 1817, les prétendus restes de Pierre Abélard et Héloïse d'Argenteuil ont également été transférés au cimetière avec la verrière de leur monument faite à partir de fragments de l'abbaye de Nogent-sur-Seine (par tradition, amoureux ou célibataires amoureux laisser des lettres à la crypte en hommage au couple ou dans l'espoir de trouver le véritable amour).

Cette stratégie a atteint l'effet escompté: les gens ont commencé à réclamer d'être enterrés parmi les citoyens célèbres. Les archives montrent qu'en quelques années, le Père Lachaise est passé de quelques dizaines de résidents permanents à plus de 33,000 1830 en 1824. Le Père Lachaise est agrandi cinq fois: en 1829, 1832, 1842, 1850 et XNUMX. 

Trié par année de décès:

Rapport d'erreurs d'orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos éditeurs: