• Une église catholique romaine.
  • Kleine Michaeliskirche, Kath. Kirchengemeinde St. Ansgar, église paroissiale catholique St. Ansgar et St. Bernard, Kleinen Michel, Little Michel.
  • Le 23-02-1887 Gustav Mahler (1860-1911), Justine (Ernestine) Rose-Mahler (1868-1938) et Emma Marie Eleanor Rose-Mahler (1875-1933) ont été baptisés dans «l'église paroissiale catholique de Saint-Ansgar et Saint-Bernard» (Petite église Saint-Michel) à Hambourg
  • Vicaire: Swider (acte ecclésiastique).
  • Parrain: Theodor von Meynberg (Entrée dans le livre de baptême de la paroisse catholique de St. Ansgar).
  • Le rite de conversion, croyait Mahler, éliminerait une pierre d'achoppement majeure comme condition préalable pour être nommé directeur principal du Hofoper de Vienne, l'opéra de la Cour, aujourd'hui Opéra national de Vienne, et un poste pour lequel lui et ses partisans avaient fait campagne discrètement pendant des mois.
  • Au 31-12-1894 / 1895: Mahler écrit à Friedrich Fritz Lohr (1859-1924): «Mon judaïsme me refuse…».
  • 12-1896 Justine (Ernestine) Rose-Mahler (1868-1938) a écrit à ce sujet à Ernestine Lohr (voir Ernestine à Friedrich Fritz Lohr (1859-1924)): Nous suivons toujours des cours et hier le pasteur a dit que nous finirions probablement à la mi-février. Emma et moi le faisons uniquement pour faciliter les choses pour Gustav, mais c'est pour le poste à l'Opéra de Vienne (secret) »
  • Katholische Kirchengemeinde St. Ansgar (Kleiner Michel), Katholische Kirche St. Ansgar und St. Bernhard. Michaelisstraße 5, Michaelisstrasse 5, 20459 Hambourg (S1 / S3 Stadthausbrücke, Ausgang Michaelisstraße (50m), U3 Rödingsmarkt (300m)).
  • Voir également Religion.

Le «Petit Michel» est depuis 1811 l'église catholique du centre-ville de Hambourg. Cette église d'origine protestante a toujours été un lieu où des personnes de nombreuses cultures se rencontrent et apportent leur vie à Dieu dans la prière et le culte. La paroisse Saint-Ansgar et Saint-Bernhard, la mission francophone et la communauté philippine ont leur maison dans le petit Michel.

À proximité immédiate du Grand Michel luthérien et d'autres églises chrétiennes.

Petite église Saint-Michel.

Le Petit Michel (en fait: l'église paroissiale catholique de Saint-Ansgar et Saint-Bernard) à Hambourg est un édifice sacré du modernisme classique dans la ville nouvelle, dont l'histoire de la construction est étroitement liée à l'église protestante actuelle de Saint-Michel - appelée « Michel ». Le premier bâtiment de l'église à ce stade a été consacré pendant la période française de Hambourg à une église catholique romaine. Après la destruction totale causée par les raids aériens sur Hambourg pendant la Seconde Guerre mondiale, l'église paroissiale a été reconstruite avec l'aide française sous la forme d'une église de passage et de manutention et re-consacrée en 1955. relation amicale.

Vers l'an 1600, le village principal de Saint-Nicolas avait un cimetière de la peste à l'extérieur des murs de la ville de l'époque, qui a reçu une église filiale plus petite. Cette chapelle avec tour, girouette et cloche était dédiée à l'archange Michel. En 1605, le premier service religieux régulier a eu lieu. En 1647, la paroisse principale de Saint-Nicolas a vendu ce bâtiment au conseil paroissial de la nouvelle ville principale de Saint-Michel, qui a été construite en agrandissant la ville. Un peu plus tard, en raison de l'augmentation de la population à 200 m à l'ouest sur la rue Krayenkamp, ​​la construction de la nouvelle église principale beaucoup plus grande de St. Michaelis a eu lieu. l'autorisation de la citoyenneté hambourgeoise est documentée par une résolution datant de 1647. Le nouveau bâtiment a été inauguré en 1661. L'ancienne église, maintenant appelée «Little Michel», tomba en ruine et fut démolie en 1747.

Après l'incendie du «Michels» par la foudre le 10 mars 1750, le «Petit Michel» fut reconstruit en église baroque grâce à une donation privée du sénateur Joachim Caspar Vogt (1707-1781), inauguré en 1757, consacré et utilisé en urgence église, jusqu'en 1762, la nouvelle église Saint-Michel a été inaugurée.

Église catholique romaine de Saint-Ansgar

En 1807, les troupes espagnoles ont tenu l'empereur Napoléon Ier (1769-1821) dans le «Petit Michel» confisqué le premier service catholique. Parmi les troupes napoléoniennes se trouvaient des soldats italiens, espagnols et français de confession catholique. Le préfet des troupes françaises déclara en 1811 le «Petit Michel» à l'Église catholique romaine, qui fut consacrée le 3 février au nom de Saint Ansgar. En 1814, les troupes françaises se retirent de Hambourg.

Néanmoins, le culte catholique a continué à être célébré ici. En 1824, le Sénat et les citoyens achètent le «petit Michel» au conseil paroissial de la «grande église Saint-Michel» protestante pour 30,000 6,000 marks, car ils revendiquent une partie du cimetière pour eux-mêmes. Plus tard, la ville a quitté le bâtiment de la communauté catholique avec ses maintenant 5,000 1830 membres pour XNUMX XNUMX marks, une fraction de l'ancien prix d'achat. En XNUMX, l'église a été si complètement rénovée que presque un nouveau bâtiment a été construit.

Petite église Saint-Michel.

Le 11-03-1945, l'église baroque a été complètement détruite par les bombes explosives alliées. La solidarité des chrétiens français et leur aide énergique ont permis de réaliser une nouvelle construction d'église dans les années 1953-1955.

Selon les plans de l'architecte parisien Jean-Charles Moreux (1889-1956), qui évoquait dans sa conception le concept de l'église du passage bourguignon, le bâtiment était sous la direction de l'architecte hambourgeois Gerhard Kamps sur les fondations de la première église bâtiment au même endroit construit. L'église moderne en costume néoclassique a reçu le saint patron auxiliaire de Saint-Bernard de Clairvaux. Le 10-07-1955, elle fut consacrée aux saints Ansgar et Bernhard. Chaque semaine, une messe en français est donnée par la Mission Catholique Française et Francophone de Hambourg. La communauté philippine est également prise en charge dans le «Petit Michel». 

En 1973, l'Académie catholique de Hambourg a été inaugurée sur le terrain de l'église. En 1977, la statue en bronze de l'empereur Charlemagne (747 / 8-814) en tant que fondateur de la ville de Hambourg a été érigée devant Saint-Ansgar et Saint-Bernard. Il provient du Kaiser-Karls-Brunnen, que le sculpteur Engelbert Peiffer (1830-1896) a créé en 1889 pour l'ancienne place de la cathédrale sur Alter Fischmarkt.

Si vous avez trouvé des erreurs, veuillez nous en informer en sélectionnant ce texte et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Rapport d'erreurs d'orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos éditeurs: