Dernières notes

Il subsiste un document déchirant de cette dernière étape de Gustav Mahler (1860-1911)la maladie.

C'était probablement la dernière chose qu'il ait jamais écrite et qui apparaît au dos d'une note dans Alma Mahler (1879-1964)´s main, elle-même une feuille de papier pliée en quatre.

En haut de la page, Alma a écrit ´Pouls sehr gut'(Pulse very good), auquel Mahler a ajouté une réponse, d'une main tremblante mais toujours caractéristique:

´Mir War nur kalt ´ (J'avais juste froid). ´Reeig! ´ (formidablement!). ´Toujours mehr!de plus en plus!).

Sous cette lettre, un dialogue est un dessin d'une manière quelque peu incertaine: d'un petit cercle (une tête?) Une ligne émerge et passe à travers un autre cercle identifié comme 'Cœurcœur).

La ligne tourne alors en spirale sur elle-même. Adjacent, les mots 'die lieben Thierchen'(les petites bêtes) qui était le surnom de Mahler pour les microbes qui le tuaient lentement sont écrits sous ´Cœur'.

Du centre de la spirale, la ligne semble émerger une fois de plus dans une série de flèches directionnelles qui suivent la ligne jusqu'au bas de la page, où un petit destinataire est représenté par un simple rectangle.

Écrit en diagonale à côté, en Alma Mahler (1879-1964)la main ferme, est la question: 'Bedeutet diese Sphynxschnecke était-il?´ (Quelle est la signification de cet escargot sphinx?).

Gustav Mahler (1860-1911)La réponse, en dessous, est: 'Le Nachttopf´ (Le pot de chambre).

Le savait-il? Ou pas-? Se demanda Alma.

Rapport d'erreurs d'orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos éditeurs: